05.04.2018  

Le dernier film d'Abdellatif Kechiche : Mektoub my love : Canto Uno

Infos Cinéma

Cinq ans après « La Vie d’Adèle », il revient avec un film de trois heures intitulé « Mektoub my Love : Canto Uno« , librement inspiré du roman de François Bégaudeau, « La Blessure, la Vraie. » Abdellatif Kechiche dévoile ici la chronique d’un été particulièrement chaud et sensuel. En 1994, Amin, le protagoniste principal, joué par l’acteur Shaïn Boumedine, retourne à Sète chez ses parents pour profiter des vacances d’été.

Cinq ans après « La Vie dAdèle », il revient avec un film de trois heures intitulé « Mektoub my Love : Canto Uno« , librement inspiré du roman de François Bégaudeau, « La Blessure, la Vraie. » Abdellatif Kechiche dévoile ici la chronique dun été particulièrement chaud et sensuel. En 1994, Amin, le protagoniste principal, joué par lacteur Shaïn Boumedine, retourne à Sète chez ses parents pour proifiter des vacances dété.

Il y retrouve ses amis denfance, les couchers de soleil sur les longues plages de sable, les soirées en boite de nuit et puis les filles, surtout les filles. Amin est pourtant en retrait, souvent dans une position de spectateur posté derrière son appareil photo, il aime étudier de vieux films russes en noir et blanc seul dans sa chambre. Cest sa mère qui va le pousser à profiter du grand air et de lété. Comme pour son précédent projet, le film divise les critiques.

Quand certains ny voient que de longues scènes mettant en valeur les courbes de jolies filles, dautres en ressortent remplis denvie de vivre, de danser, de manger et surtout daimer. Que lon aime ou pas son travail ou son personnage, on ne pourra cependant pas enlever à Kechiche son savoir-faire pour filmer les corps, gorgés de soleil et de liberté sexuelle assumée. Et vous quen avez-vous pensé ?

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon