Inscription & Tarifs

Bien s'entourer pour réaliser un court-métrage

26 Février 2016

partager    

Il faut être conscient qu'un court-métrage réussi est un court-métrage sur lequel on a su bien s'entourer, sur chacun des postes clé de la réalisation d'un film. Nos conseils.


Qu'ils soient encore à l'école ou à peine sortis de leur formation de réalisateur-concepteur audiovisuel à CinéCéatis, il n'est pas rare de voir les étudiants rentrer dans le vif du sujet et monter leur projet personnel, impatients de mettre en pratique leurs compétences. Et c'est souvent vers les courts-métrages qu'ils s'orientent, format idéal pour faire ses premières armes en-dehors du cadre de l'école. Aussi faut-il être bien conscient qu'un court-métrage réussi est un court-métrage sur lequel on a su bien s'entourer, sur chacun des postes clé de la réalisation d'un film.

Et parmi tous les métiers du cinéma qui interviennent sur un tournage, on pense tout d'abord évidemment au réalisateur, qui sur les petits ou moyens projets de ce type est souvent aussi le producteur. Il gère alors toute la partie artistique du film, mais en définit aussi la logistique. Il peut s'appuyer sur trois intervenants primordiaux : l'assistant-réalisateur, le chef opérateur et le régisseur.
 
Chargé de la création du plan de travail, et de sa bonne mise en œuvre, l'assistant-réalisateur est l'un des piliers en terme d'organisation. C'est également le cas du régisseur, chargé de la gestion technique et logistique du tournage. Quant au chef opérateur, il joue un rôle central sur le rendu, puisqu'il va influer sur l'éclairage ou le cadrage. Il revêt une importance particulière, puisqu'il choisit lui-même l'assistant-opérateur et le chef électricien, deux postes très techniques qui requièrent de l'expérience et du talent.

En effet, l'assistant-opérateur, qui est souvent aussi le cadreur, va s'occuper de la prise de vue, et le chef électricien va quant à lui gérer les installations électriques, dont notamment les lumières.
Le reste de l'équipe est composé :
  • - du script, qui fait le lien entre le tournage et le montage, et s'assure de la continuité d'une scène à l'autre ;
  • - du chef décorateur ;
  • - du chef opérateur son ou ingénieur du son, qui décide de la captation du son, assisté du perchiste ;
  • - et du chef machiniste, chargé des installations techniques.
Il est courant de voir des stagiaires et autres assistants venir compléter les équipes de tournage, et c'est d'autant plus vrai lorsque le projet est important !
Pour aller plus loin : découvrir toutes les étapes de réalisation d'un film

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus & paramétrer les cookies.

OK