Inscription & Tarifs

Découverte du plasticien Julien Audebert

11 Octobre 2017

partager    

Le point commun dans tous les travaux de l’artiste plasticien Julien Audebert, c’est son lien authentique à l’image et le rapport qu’il entretient à la perception.


Ses travaux l'emmènent à la lisière de deux procédés, explorant le passage en le réel et l’imaginaire, et étudiant les transformations qui s’y jouent. Une partie de ses récents travaux se portent sur le monde du cinéma et consistent à prendre du recul sur des scènes de tournages. Il nomme ce procédé le "démontage" d’un film (en opposition au montage), qui consiste à réduire une séquence à une seule photo panoramique.

Pour y parvenir, il récupère plusieurs images d’une scène, y ajoute des photos de tournages et les assemble à travers un savant jeu de remises à l’échelle, générant ainsi la représentation globale d’une séquence, couplée à ceux qui la tournent et opèrent à l’ombre de la caméra.

Passionné par le cinéma du 20e siècle, il s’attaque ainsi à des films cultes comme "M le Maudit" de Fritz Lang, "The Searchers" de John Ford, "Le Cuirassé Potemkine" d’Eisenstein, ou encore "La règle du jeu" de Jean Renoir. La narration du film, sa structure, se retrouve projetée en arrière-plan, avec le décor représentant la fiction d’un côté et la machinerie employée de l’autre.

Cette déconstruction/reconstruction du cinéma, dissèque le mythe de l’imaginaire collectif et révèle l’envers hermétique de la fabrication des films.

Julien Audebert utilise ainsi ce recul pour parler du réel, car comme il le dit si bien "les films sont d’une certaine façon, des documents de l’histoire", et quel bel hommage à leur auteur !

Le site GalerieArtConcept présente ses derniers travaux, dont justement plusieurs de ces photo-démontages.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus & paramétrer les cookies.

OK