22.03.2016  

I, Philip, une fiction française inspirée par Philip K Dick filmée à 360°

Infos Cinéma

À travers toute son œuvre, il n’a cessé de poser des questions sur l’existence, le rapport à la réalité tout en s’interrogeant sur la condition humaine. Comme pour beaucoup d’autres, la fiction n’est rien d’autre qu’un prétexte pour mettre en perspective des problématiques de sociétés liées au vivre ensemble, ou dans le K. Dick, de vivre tout court. Grâce au développement des technologies de captation à 360° à destination des casques de réalité virtuelle, le réalisateur

À travers toute son œuvre, il n’a cessé de poser des questions sur l’existence, le rapport à la réalité tout en s’interrogeant sur la condition humaine. Comme pour beaucoup d’autres, la fiction n’est rien d’autre qu’un prétexte pour mettre en perspective des problématiques de sociétés liées au vivre ensemble, ou dans le K. Dick, de vivre tout court. Grâce au développement des technologies de captation à 360° à destination des casques de réalité virtuelle, le réalisateur
Pierre Zandrowicz s’est lancé dans la fabrication d’un projet mêlant image numérique et captation filmée, qui met en scène une intelligence artificielle reconstituée à partir des souvenirs et des écrits du célèbre écrivain. Commandée par la chaine franco-allemande Arte dans le cadre d’une rétrospective consacrée à l’auteur, cette production est un excellent prétexte pour plonger au cœur même des thèmes qui lui tenaient à cœur et qui sont plus que jamais d’actualité.
Si on commence à voir de plus en plus de contenues de ce type, Arte fait mine de précurseur en France et le film « I, Philip » a le mérite de proposer une véritable narration qui met à son service tant la forme, que le fond.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon