07.06.2017  

Regard troublant sur le film de 1947 : « Télévision oeil de demain »

Infos Cinéma

Largement inspiré d’un essai de René Barjavel (Cinéma total de 1944), cette fiction réalisée par JK Raymond Millet anticipait de manière troublante l’omniprésence des écrans dans la vie de tous les jours. Avec plus 70 ans d’avance, on peut y voir une scène avec des passants marchant dans la rue le nez rivé sur de petits écrans.

Largement inspiré d’un essai de René Barjavel (Cinéma total de 1944), cette fiction réalisée par JK Raymond Millet anticipait de manière troublante l’omniprésence des écrans dans la vie de tous les jours. Avec plus 70 ans d’avance, on peut y voir une scène avec des passants marchant dans la rue le nez rivé sur de petits écrans.

On y parle également de l’internet nomade, de la télévision à la demande, de la télévision en 3D et même de réalité augmentée ! Visionnaire et troublant à la fois… Accompagnées de commentaires caustiques, certaines séquences sont d’ailleurs complètement loufoques, donnant à l’ensemble une tonalité humoristique.

La forme prenant le pas sur le fond, et tout le monde y passe, y compris le monde politique : « Et les ministres de demain au lieu d’être choisis pour leurs valeurs, leur intelligence, leur dévouement à la cause publique, seront choisis pour la séduction de leur sourire et le velouté de leurs yeux. « Un film d’anticipation saisissant qui ne manquera pas de vous interpeler ; à voir absolument ! »

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon