06.08.2018  

Agnès Varda fête ses 90 ans, retour sur la carrière de l'artiste.

Infos Cinéma

Après des études aux Beaux-Arts de Paris puis à l’école du Louvre, Agnès Varda commence à travailler en tant que photographe au Théâtre National Populaire.

Agnès Varda

Agnès Varda réalise son premier long-métrage, « La pointe courte » en 1954, avec Alain Resnais comme monteur et avec la participation de lacteur Philippe Noiret. Dans les années 60, elle incarne le jeune cinéma français de la rive gauche, aux côtés de Jacques Demy (son époux), Chris Marker ou encore Alain Resnais. Agnès Varda fera plusieurs séjours à Los Angeles où elle réalisera un long métrage et plusieurs documentaires.

Dans les années 80 elle tourne le drame « Sans toit ni loi », puis « Jane B. par Agnès V. » et « Kung-Fu Master » mettant en scène les états dâme de Jane Birkin. Dans les années 90, après la mort de son époux Jacques Demy, elle lui rend hommage avec une fiction et deux documentaires : « Jacquot de Nantes », « Les demoiselles ont eu 25 ans » et « Lunivers de Jacques Demy ». Dans les années 2000, elle passe à la caméra numérique et propose « Les glaneurs et la glaneuse », quelle filme elle-même et remporte un vif succès.

Elle effectue également des expositions en tant que jeune plasticienne, mais présente aussi ses travaux de photographe. Elle a reçu de nombreux prix pour ses films et documentaires, notamment pour « Les plages dAgnès », un documentaire autobiographique récompensé par un César en 2008. En 2015, la palme dor lui est décernée et enfin son dernier documentaire en collaboration avec JR a reçu lœil dor au Festival de Cannes 2017.  Agnès Varda, une artiste pleine de sens et débordante de tendresse qui mérite vraiment dêtre étudiée.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon