Chargé(e) de production

Le couteau suisse

Dans le cadre d’un budget préétabli, le ou la chargé(e) de production prépare, organise, coordonne les moyens techniques, financiers, humains d’une ou plusieurs productions audiovisuelles ou multimédia sous l’autorité d’un producteur.

 

LE RÔLE DU CHARGÉ

DE PRODUCTION

Le chargé de production est un véritable couteau suisse en matière financière, administrative et organisationnelle. Son rôle est donc multidisciplinaire.

Tout d’abord, il gère le budget affecté à la réalisation d’un projet artistique. C’est à lui que revient la tâche d’évaluer les coûts, d’établir un prévisionnel en équilibre, de veiller à la rentabilité afin de pouvoir financer de futures productions.

Sur le plan administratif, le chargé de production assure la

la gestion humaine, artistique et juridique. Il recrute l’équipe technique (cameramen, ingénieurs du son, monteurs, etc.), établit les contrats. Il s’assure également du respect du planning, des enjeux artistiques, en lien avec le producteur.

Enfin, il a en charge l’organisation, la logistique des tournages (location de voiture, commande d’un repas pour toute l’équipe, location d’un studio, de caméras, d’éclairages).

Plus tard, il portera éventuellement la production jusqu’à son public afin de diffuser l’œuvre le plus largement possible.

SES COMPÉTENCES ET SES QUALITÉS

Compte tenu de l’étendue de ses prérogatives, le chargé de production affiche une palette personnelle assez large. Dans un projet, tout passe par lui ! Il doit donc être disponible, réactif, garder les idées claires en période de stress intense face à des situations inattendues (technicien ou un artiste en colère, etc.). Son sens de la rigueur, de l’organisation, feront le reste.

Des connaissances étendues en gestion, en droit (droits d’auteurs et droits voisins, droit à l’image, droit du travail), en matière de financement, une bonne connaissance de l’outil informatique (Word, Excel, logiciel de création graphique type Publisher/Photoshop), sont indispensables.

Doté d’une grande culture générale, le chargé de production est doté d’une forte sensibilité pour le monde des arts qu’il aura pu développer durant son cycle de formation tel que c celui proposé par CinéCréatis  l’école du cinéma et des métiers de l’audiovisuel.

 

SA CARRIÈRE ET SES POSSIBILITÉS D’ÉVOLUTION

Dans ce métier, on débute souvent comme assistant de production avant d’évoluer vers un poste de chargé de production.

Ce dernier travaille pour des structures privées (sociétés de production ou de post-production, agences de communication, télévision, diffuseur de programme…) mais aussi dans des services audiovisuels des administrations. Le métier est souvent exercé en tant qu’intermittent et la précarité du secteur doit être pris en compte.

A noter que progressivement, le Web a développé des marchés pour l’audiovisuel numérique, avec des perspectives professionnelles nouvelles, y compris dans la production.

Avec le temps, le chargé de production peut devenir chef de production, voire responsable des opérations.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon