Chef décorateur

Être chef décorateur, ou décorateur-scénographe, c’est être à la fois un technicien et un artiste.

La mission de ce professionnel consiste à créer des atmosphères, des scènes, des ambiances. Quelles sont les spécificités du métier de chef décorateur ? Quels compétences et diplômes sont requis pour l’exercer ?

Quelques Minutes Apres Minuit Juan Antonio Bayona Cinecreatis 62

Rôle et mission du Chef décorateur

Le chef décorateur, aussi appelé architecte-scénographe ou décorateur scénographe, réalise les décors de plateaux de télévision, de cinéma, de théâtre ou encore, d’expositions en tous genres (musées, événements, exposition d’art, etc.).

Son rôle

Le rôle du chef décorateur regroupe toutes les étapes de l’esquisse du plan jusqu’au montage et à la finalisation de tous les éléments de décoration. À ce titre, ce professionnel de l’audiovisuel est responsable de la création d’un décor et de toutes les étapes que cela implique.

Le chef décorateur a entre autre pour mission de :

  • prendre connaissance du projet de ses clients, de se montrer à leur écoute de leurs attentes, en particulier de celles du metteur en scène, de l’artiste, du galeriste ou du réalisateur, en fonction du milieu dans lequel il exerce la mission ;
  • dessiner les plans du projet, réaliser les maquettes et élaborer un devis pour la mission sur laquelle il est sollicité. Il confie ensuite ces documents à ses clients. Si ces derniers retiennent sa proposition, il peut alors commander les matières premières nécessaires à la réalisation du projet ;
  • participer et superviser la réalisation des éléments du décor, avec une équipe technique ou en totale autonomie, selon son statut. Il peut travailler en collaboration avec les autres professionnels présents sur le projet : metteur en scène, costumier, etc ;
  • sur certains projets (décoration d’exposition ou de musée), tenir compte des règles de sécurité et du flux de visiteurs dans son espace de travail ;

Ses missions vont dépendre du projet, de sa nature et du lieu. Il doit s’adapter sans cesse aux spécificités de son environnement de travail et à la demande, toujours plus spécifique, de ses clients.

Diplômes et formations

Pour devenir chef décorateur dans le milieu du cinéma, il est conseillé de suivre une formation en design d’espace (pour devenir scénographe), en plus d’une formation en dessin. L’idée est d’acquérir les techniques de représentation fondamentales à l’exercice de ce métier artistique.

Il existe donc différentes façons de parvenir jusqu’au métier de chef décorateur après un baccalauréat. Une formation en arts appliqués sera préférable à une formation classique, de même qu’une formation cinéma et audiovisuel enseignera les fondamentaux de la 1e à la 3e année de formation.

Compétences et qualités requises

Pour exercer le métier de chef décorateur, il est nécessaire de posséder des compétences et qualités essentielles.

Compétences requises

En ce qui concerne les compétences requises pour ce métier passionnant, elles portent sur la connaissance des matériaux et sur la maîtrise de logiciels de dessin. Ici, la culture artistique est essentielle.

Qualités requises

Pour ce qui est des qualités nécessaires, elles concernent essentiellement la curiosité naturelle, le sens de l’écoute et de la communication ou encore, la souplesse et la capacité de persuasion dans la défense d’un projet.

Il ou elle maîtrise les arts, connaît parfaitement les matériaux, leurs propriétés et leurs spécificités (stabilité, poids, solidité, etc.), possède également une parfaite maîtrise de tous les logiciels de conception et de dessin.

Ces derniers sont indispensables à l’exercice de son métier. Dans la même mesure, c’est une personne naturellement créative et curieuse, qui s’intéresse de près aux évolutions de l’art.

Professionnel habité, il sait aussi travailler en équipe et la diriger, si besoin. Enfin, le chef décorateur doit être capable de défendre son projet et ses idées pour les projets que ses clients lui confient.

C’est un « touche-à-tout » avec une bonne habileté manuelle et une excellente capacité de représentation dans l’espace. Son imagination et sa créativité sont ses meilleurs atouts, mais il doit aussi faire preuve d’un sens de l’organisation prononcé.

Enfin, des connaissances en électricité peuvent être un plus dans ce métier, tout comme une grande mobilité.

Carrières et débouchés professionnels

Le chef décorateur a la possibilité de travailler dans différents milieux comme le théâtre, la télévision, le cinéma, l’événementiel… Il peut tout à fait intégrer une équipe de production pour une durée déterminée, ou être employé par un cabinet d’architecte à titre de salarié.

Dans ce milieu, la majeure partie des chefs décorateurs exercent leur activité en tant qu’indépendants. À ce titre, ils sont sollicités par les entreprises privées, les particuliers ou les collectivités pour la réalisation de diverses missions.

Enfin, il peut, après plusieurs années d’exercice, ouvrir sa propre entreprise. Il peut alors s’agir d’une entreprise de location de décor ou d’une entreprise de création. Il peut ainsi développer sa propre activité, et exercer en tant qu’indépendant.

Par ailleurs, il est aussi possible pour le chef décorateur d’évoluer vers un poste dans l’enseignement. Cette évolution est possible essentiellement en fin de parcours.

Les prétentions salariales

Niveau d’expérienceSalaire
Chef décorateur débutant1640 à 2150€ bruts/mois
Chef décorateur confirmé2000 à 3000€ bruts/mois
Chef décorateur expérimentéJusqu’à 6000€ bruts/mois

En début de carrière, le chef décorateur peut prétendre à un salaire mensuel compris entre 1 640 et 2 150 euros bruts. Ce salaire évolue ensuite avec l’expérience, pour atteindre 2 000 à 3 000 euros bruts mensuels.

En fin de carrière, vous pouvez envisager une évolution de salaire jusqu’à 6 000 euros bruts mensuels. Cependant, le salaire que le chef décorateur indépendant s’octroie peut varier selon de nombreux critères.

Ces derniers peuvent être la nature de la mission, l’expérience et la réputation, le chiffre d’affaires mensuel, etc. Comme pour les autres métiers du cinéma, la reconnaissance et la réputation sont des éléments clés de la rémunération.

Plus il est reconnu dans son milieu, plus il sera sollicité à travailler sur des projets importants.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon