Directeur de la photographie

Le directeur de la photographie conçoit les éclairages et organise les prises de vues sur un tournage.

Pour devenir directeur de la photographie il faut être capable de créer une bonne partie de l’ambiance visuelle d’un film.

C’est un poste clé aux côtés du réalisateur !

Workshop Chef opérateur Alfredo Lopez Altamirano

Les missions du Directeur de la Photographie

Quel est le rôle du Directeur de la Photographie autrement nommé chef opérateur ou chef op’ ?

En tant que responsable de la qualité technique et artistique des images d’un film, il intervient à tous les stades de la création audio-visuelle : pré-production, durant le tournage, post-production.

Tout d’abord, il échafaude un style esthétique et artistique de l’image d’un film, en tenant compte du scénario et des intentions de la réalisation puisqu’évidemment il travaille main dans la main avec le réalisateur avec lequel il établit plan de tournage et découpage du film.

Pendant le tournage lui-même, le directeur de la photo dirige les assistants-opérateurs, les cadreurs, les électriciens et les machinistes. Il participe également au montage du film : étalonnage, rendu des images. Il veille à la cohérence esthétique.

C’est tout à la fois un artiste et un technicien !

Son savoir-faire,
ses connaissances

Pour être un directeur de la Photographie efficient, il faut avoir le sens de l’observation, être consciencieux, précis tout en conservant son sens artistique. Des compétences techniques avérées sont indispensables (maîtrise des techniques de prises de vues et de l’image).

Un chef opérateur doit se montrer pédagogue, disponible et à l’écoute de ses collaborateurs (assistants-opérateurs, cadreurs, électriciens, machinistes) qu’il manage avec clairvoyance.

Qui plus est, techniquement il est familiarisé avec les nouvelles technologies du traitement de l’image.

Il y a différentes façons d’arriver à ce métier convoité. Toutefois, une formation audiovisuelle constitue un premier pas incontournable vers la profession. Ainsi, CinéCréatis propose un cursus Cinéma et audiovisuel en trois ans. La formation de Réalisateur-Concepteur audiovisuel débouche sur un titre RNCP de niveau 6 (équivalent Bac+3).

Carrières, salaires et débouchés

Bien souvent, en début de carrière, il va d’abord commencer comme stagiaire sur un tournage, puis cadreur, deuxième assistant et premier assistant chef op avant de pouvoir être lui-même en responsable des lumières et de l’ambiance visuelle d’un film.

C’est un métier qui nécessite avant tout de l’expérience et de la pratique. Le chef opérateur travaille aussi bien pour une société de production de cinéma, de télévision ou publicitaire : il a généralement le statut d’intermittent du spectacle ce qui suppose une certaine précarité, surtout en début de carrière.

Côté rémunération, il est rémunéré selon les moyens de la production et sa réputation. La rémunération d’un directeur / une directrice de la photo débutant est de l’ordre du smic à 2 500 € bruts par semaine.

Avec opiniâtreté, du talent, à force d’expériences, un chef opérateur peut évoluer vers une carrière de réalisateur. Avant de devenir un nouveau Steven Soderbergh, réalisateur mais aussi un excellent Chef Opérateur (derrière la caméra sur chacun de ses films), il faudra travailler d’arrache-pied et se singulariser avec bonheur.

C’est l’apanage de tous les artistes !

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon