16.12.2019   Nantes

Rencontre avec Jérôme Cassou

Actu école, Rencontres

Le réalisateur du documentaire « Une joie secrète » est intervenu auprès des étudiants de 2e année sur le thème du documentaire.

Le réalisateur Jérôme Cassou à CinéCréatis

Jérôme Cassou

Après avoir commencé avec Thierry Ardisson dans Rive Droite / Rive Gauche sur Paris Première et travaillé sur Arte, le réalisateur et directeur artistique est aujourd’hui le nouveau chroniqueur Art et Culture de la fameuse émission Télématin sur France 2.

Véritable couteau suisse comme il se définit lui-même, Jérôme Cassou à plusieurs cordes à son arc. Fort de son expérience riche et variée et à l’occasion de la sortie de son film documentaire « Une joie secrète »  il est intervenu auprès des étudiants de CinéCréatis.

Une joie secrète

Sortie en septembre 2019, le film à été sélectionné au FiFa de Montréal et à la Biennale de Venise et est actuellement en compétition au Dancescreen (Wuppertal – Allemagne).

Synopsis :

En 2015, sous le choc de l’attentat de Charlie Hebdo, la chorégraphe Nadia Vadori-Gauthier décide de danser chaque jour une minute, de se filmer et de partager ses vidéos sur les réseaux sociaux. Ses danses surfent sur l’actualité brûlante (attentats, grèves, manifestations, élections…) ou sur les micro-événements de notre quotidien. Ainsi, depuis presque 4 ans, le projet Une minute de danse par jour est un geste de résistance poétique qui distille sans relâche une douceur infinitésimale dans la dureté du monde, dans les contextes les plus variés et quelles que soient les circonstances.

La rencontre

Pour commencer ce cycle autour du documentaire les étudiants ont assisté à la projection du film « Une joie secrète » au cinéma le Concorde à Nantes.

Quelques jours après la projection, Jérôme Cassou est venu dans notre établissement de Nantes, pour une intervention originale !

L’idée était de partir de son film pour discuter de la réalisation documentaire. La séance à commencé sous forme de « pop-corn », c’est-à-dire avec des retours lancés par les étudiants à propos du film du réalisateur, ouvert à toutes les critiques.

Les étudiants ont d’abord partagé leur ressenti : liberté, découverte, impact sur le spectateur, longueur, relation humaine… À partir de là, le réalisateur à insisté sur le fait que tout ce qui avait été évoqué par les étudiants étaient les bonnes questions à se poser lors de la phase de réflexion pour la réalisation d’un documentaire.

Plusieurs aspects du documentaire ont été traités, la réalisation, la production, les relations humaines, le tournage, l’écriture ainsi que les différences fondamentales entre fiction et documentaire.

Dans un second temps les étudiants, ont eu la surprise de devoir appliquer tout ce qui avait été évoqué en tournant une interview de M. Cassou, le sujet était tout trouvé, mais restait à constituer des équipes et à trouver un angle d’attaque pour cette interview.

Jérôme à proposé de former 3 équipes autour des thèmes suivants :

  • Contenu rédactionnel
  • Technique
  • Production et diffusion

À l’issu du tournage les étudiants se sont réunis pour faire le point sur leur expérience.

Paroles d’étudiants

“La résonance que l’on trouve dans les propos des enseignants et ici de la part de M. Cassou ne peut que nous conforter sur le fait que nous sommes entre de bonnes mains ! Des interventions de ce genre nous sortent rapidement du contexte scolaire et donnent un élan de motivation pour les futurs projets à l’école, et pour la vie professionnelle.” Julie

“C’était quelqu’un d’intéressant. On sentait qu’il avait de l’expérience et qu’il savait où il allait et ce qu’il faisait. C’était une bonne expérience pour ma part. On a appris à être plus réactifs parfois et plus à l’écoute de nos invités dans le cadre d’une interview par exemple. Il a aussi insisté sur le travail en équipe et la bonne cohésion de groupe (par exemple, après un désaccord, ne jamais partir fâché, toujours faire un point en fin de journée et régler les conflits) ce qui me semblent être des points essentiels pendant toutes les phases de production et post-production.” Manon

 

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon