10.10.2016  

Tchernia, le passeur d'images s'en est allé !

Infos Cinéma

Qui peut se vanter d’avoir diverti les téléspectateurs près de 60 ans ? Assurément pas grand-monde !
Pierre Tchernia faisait partie de ces passeurs d’émotions au long cours.

Qui se rappelle qu’il participa, à la création du premier journal télévisé en 1949 ? Un temps très reculé pour les plus jeunes qui le connaissent surtout en tant que partenaire d’Arthur dans « les enfants de la télé » (1994- 2006).

Pierre Magic Tchernia

Mais Pierre « Magic » Tchernia était avant tout un homme de cinéma, qu’il avait étudié à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) . Posé, réfléchi, bon enfant, érudit, il fit les beaux jours du petit écran en devenant la référence cinématographique avec des émissions devenues cultes : « Monsieur Cinéma », « Jeudi cinéma » et « Mardi cinéma ».
Maître de cérémonie des Césars (1976 à 1982), il réalisa plusieurs films. Le plus connu est certainement « Le viager » (1972), daprès Marcel Aymé.

Au total, Pierre Tchernia a mis en scène une dizaine de long métrages de 1960 à 1980, notamment « Les Gaspards » (73) et « Le passe-Muraille » (77) pour la télé.
Il participa à de nombreux films et dessins animés en voix off.

Il impacta aussi la BD au travers d’une longue amitié avec René Goscinny. On le retrouve ainsi sous les traits du centurion Gazpachoandalus dans Astérix en Corse.
Celui qui présenta un soir les « actualités télévisées », comme on disait à l’époque, les pieds dans une bassine d’eau chaude, a tiré sa révérence.

« Sa disparition met en tristesse la cinéphilie, a déclaré Gilles Jacob, ancien président du festival de Cannes, il a rendu le grand public cinéphile sans quil sen aperçoive ».

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon