Devenir Scripte

Le saviez-vous ? Le métier de scripte est exercé principalement par les femmes.

Le ou la scripte seconde le réalisateur et le chef opérateur dans leurs missions, et ses rôles sont multiples.

Indispensable au tournage, son travail d’observation fait toute la différence. Voici ce qui compose le métier de scripte au cinéma et à la télévision, ses formations, et ses compétences.

Whiplash Damien Chazelle Cinecreatis 28

Rôles et mission du scripte

Son rôle

Le rôle du scripte est d’éviter les incohérences dans les scénarios, les faux raccords, et toutes ces erreurs que les spectateurs peuvent repérer dans les films et autres productions.

Pour cela, le ou la scripte note tous les détails et éléments visuels d’une scène dans un carnet. Les détails des costumes, les objets du décor, leur place dans la scène… tout est répertorié de façon précise et rien n’échappe à l’œil du scripte.

De multiples missions

Ce dernier peut aussi prendre des photos pour garder des ensembles d’éléments en mémoire.

D’autre part, le scripte assure la cohérence de la production, qui peut être difficile à suivre pour les autres intervenants. En effet, la plupart des scènes sont tournées dans le désordre. Le scripte note donc la durée de chaque plan afin de transmettre ces informations au monteur en post-production.

On peut dire que le scripte représente la mémoire du plateau de tournage : c’est ce qui fait toute l’importance de sa mission.

Pour chaque journée de tournage, le scripte rédige trois rapports.

  1. Le premier est un rapport de montage, qui se destine au chef monteur ;
  2. Le second est un rapport journalier (un journal de bord) qui permet une description chronologique du déroulement de la journée.
  3. Enfin, le troisième rapport est un compte-rendu qui se destine à la production afin de signifier l’état d’avancement du travail.

Le scripte est donc le bras droit du réalisateur et du directeur de la photographie.

Diplômes et formations

Il n’existe que quelques formations initiales ouvrant les portes sur le métier de scripte, ces formations sont très sélectives et difficiles d’accès. C’est pourquoi beaucoup sont des professionnels autodidactes, mais des compétences et connaissances acquises en formation sont vivement recommandées.

Il est aussi possible pour un futur scripte de passer par une formation de type RNCP Réalisateur-Concepteur audiovisuel, de niveau 6 (équivalent à un Bac+3) avant de se lancer sur le marché du travail à ce poste.

Des expériences personnelles, comme des stages, auprès de scriptes confirmés sont un avantage pour celles et ceux qui souhaitent suivre cette voie. De même, une culture cinématographique importante et constamment alimentée est indispensable pour exercer le métier de scripte, ou y prétendre.

Compétences et qualités requises

Le scripte est un professionnel de la rédaction : une grande maîtrise rédactionnelle est attendue dans ce métier.

L’un de ses rôles consiste notamment à relire le scénario et à repérer d’éventuelles incohérences : sa responsabilité est grande. Pour être scripte, il faut donc faire preuve de concentration et d’observation dans tous les instants.

Ses qualités humaines

Le calme, la discrétion et la rigueur sont aussi de mise. Dans l’idéal, il ou elle possède une excellente culture générale et cinématographique, qu’il prend soin d’alimenter sans cesse et de développer dans la mesure du possible.

Dans ce métier peu commun, il ne faut pas se contenter d’observer : il faut aussi être force de proposition. À ce titre, il ne faut pas hésiter à soumettre des améliorations dans le scénario et à s’impliquer dans la mise en scène des acteurs (dans le respect des fonctions de chacun).

Le soucis du détail

Véritable professionnel de la rédaction, il doit savoir porter une grande attention aux détails, et avoir un excellent esprit de synthèse. Un très grand sens de l’organisation est attendu, ainsi qu’une certaine capacité d’adaptation.

Être organisé

Son rôle consiste notamment à prendre des notes, dans lesquelles il doit pouvoir se retrouver facilement. Un bon relationnel et un goût prononcé pour le travail d’équipe sont des atouts dans le métier de scripte. En effet, ce dernier travaille en étroite collaboration avec le directeur de la photographie et le réalisateur.

Il est d’ailleurs souvent un intermédiaire privilégié entre ces deux professionnels.

Carrières et débouchés professionnels

Le métier de scripte est très difficile d’accès, à la formation comme à l’embauche. Pour percer dans ce domaine, il faut idéalement vivre à Paris ou non loin de la capitale, et être mobile.

Il est à noter que les productions françaises sont de plus en plus nombreuses chaque année. Ce qui permet aux scriptes d’accéder à plus de débouchés.

Scripte débutant

Au départ, beaucoup de scriptes passent par le statut d’« apprenti scripte ». Ce dernier assiste les scripts confirmés durant plusieurs années (deux ans dans la plupart des cas). Ensuite, il peut aspirer à travailler en tant que script sur des œuvres de fictions : courts ou longs métrages, téléfilms, etc.

Il faut toutefois préciser que celles ou ceux travaillent de façon régulière sont rares. Pour exercer ce métier, il ne faut pas craindre les horaires décalés et les déplacements.

Comme précisé, le métier de scripte est peu courant. En France, on ne dénombre qu’une centaine de femmes occupant ce poste (hé oui, les scriptes sont essentiellement des femmes).

Il est néanmoins possible d’évoluer vers ce métier en débutant comme assistant(e) après avoir été stagiaire. Pour devenir scripte, l’idéal est de multiplier les projets et expériences sur les plateaux de tournage, auprès des professionnels qui exercent ce métier.

Les prétentions salariales

Les scriptes sont, comme d’autres professionnels de l’audiovisuel, des intermittents du spectacle. Leur rémunération n’est ni fixe ni régulière : elle tient compte des contrats qu’ils remplissent.

Un scripte débutant peut prétendre à une rémunération de 500 euros bruts par semaine, lorsqu’il travaille sur un tournage. Avec l’expérience, un professionnel confirmé atteint une rémunération de 1 000 euros bruts par semaine.

Bien entendu, différents facteurs définissent également ce salaire : sa notoriété, ses projets passés, l’importance du projet, les différentes missions qu’il remplit… Il s’agit donc de données exhaustives qui peuvent varier d’un projet à l’autre, et d’un scripte à l’autre.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon