Superviseur SFX

Le créatif de l’illusion

Le superviseur (supervisor) d’effets spéciaux est clairement chargé de la conception et de l’exécution des effets spéciaux qu’il supervise.

Avec une double culture cinématographique et images numérique, il assure la cohérence globale des différentes sources d’images, la qualité artistique et technique des plans nécessitant des truquages.

Le cinéma et la télévision s’appuient beaucoup sur les talents et la formation de l’équipe des effets spéciaux.

LE RÔLE DU SUPERVISEUR SFX

Superviseur on voit ce que c’est, mais pourquoi SFX ? La réponse est la suivante : special effects, traduit en français par effets spéciaux. Le S correspond à la première lettre du mot special, et FX correspond à la prononciation très approximative du mot effects.

Le SFX superviseur est chargé de gérer la préparation du budget du département et la planification de l’équipe ainsi que la fabrication de tous les éléments SFX lors de la pré-production. Il définit sa bible, un document qui décrit chaque plan, les effets qui seront utilisés, comment la scène sera tournée.

 

Il assure leur fonctionnement sur le plateau lors de la prise de vue et, in fine, il intervient lors de la post-production en assurant la cohérence visuelle avec son équipe d’infographiste 3D.

Les effets spéciaux existent depuis plus de 100 ans mais désormais générés par ordinateur ils ont transformé le film et la télévision pour toujours. Les applications deviennent de plus en plus sophistiquées. Sans le superviseur SFX, le cinéma moderne n’existerait pas.

S’il n’y a pas de superviseur SFX lors d’un tournage, les effets spéciaux seront à coup sûr moins performants.

Notons enfin que l’équipe de SFX prend aussi le temps de s’assurer que toutes les précautions en matière de sécurité soient prises avant que le tournage reprenne sur le plateau.

SES COMPÉTENCES ET SES QUALITÉS

Être créatif, imaginatif et surtout apporter des idées nouvelles et originales.

Le superviseur est imaginatif, c’est le moins qu’on puisse dire.

Les idées originales sont recherchées !

En conséquence une créativité exacerbée est quasi incontournable pour trouver des solutions en fonction des desiderata du réalisateur.

Le superviseur à un rôle de manager envers ses équipes et se doit d’être le plus zen possible face à la pression des deadlines par exemple.

En tant que technicien, il maîtrise évidemment les logiciels d’effets spéciaux utilisés en post-production mais aussi les techniques de prise de vue.

Sa culture générale (art, science, technologie) l’aidera à être le plus impliqué à tous les niveaux.,

SA CARRIÈRE ET SES POSSIBILITÉS D’ÉVOLUTION

Le superviseur SFX travaille sur des projets très variés (long métrage d’animation ou images réelles, série, habillage télévisuel, publicité, communication, jeu vidéo, etc .) au sein de studios d’animation, sociétés de postproduction, studios de création de jeu vidéo, studios de création d’images de synthèse, etc.

Il peut se spécialiser dans un type particulier d’effets spéciaux.

Très souvent, le superviseur dispose d’un contrat à durée déterminée d’usage (CDDU). Mais il peut aussi être embauché en CDI au sein des sociétés d’effets spéciaux les plus importantes ou travailler en free-lance.

 

Pour celles et ceux-ci qui voudraient se documenter plus avant sur ce métier, Pascal Pinteau a publié un ouvrage intitulé SFX Effets Spéciaux, deux siècles d’histoire. 850 pages qui racontent l’histoire des trucages au cinéma des origines à nos jours. Un must !

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon