30.09.2013  

Philip Boëffard, producteur sans prétention

Rencontres

Producteur et gérant de Nord-Ouest Production, Philip Boëffard nous raconte les débuts de sa carrière de producteur, comment une formation d’?ingénieur l’?amène à « raisonner de façon logique sur des bases artistiques. » Sans qu’?il ne s’?en rende compte, il nous cite un film-référence à chaque étape de sa vie pro. En 1992 chez Lazennec, société de production, il rencontre Christophe Rossignon : « À l’?époque, Alain Rocca produisait Métisse, le 1er film de Mathieu K...

Producteur et gérant de Nord-Ouest Production, Philip Boëffard nous raconte les débuts de sa carrière de producteur, comment une formation d?ingénieur l?amène à « raisonner de façon logique sur des bases artistiques. » Sans qu?il ne s?en rende compte, il nous cite un film-référence à chaque étape de sa vie pro. En 1992 chez Lazennec, société de production, il rencontre Christophe Rossignon : « À l?époque, Alain Rocca produisait Métisse, le 1er film de Mathieu Kassovitz. Nous nous sommes vraiment liés d?amitié avec Christophe. »
Le temps passe et Philip Boëffard reçoit un coup de téléphone de Christophe Rossignon : « J?ai envie de partir de Lazennec.? Tu veux faire partie de l?aventure ? » Ensemble, ils créent Nord-Ouest Production en 1999. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce qu?il y a 2 points cardinaux, 2 pôles complémentaires dans la société : « Christophe s?occupe du coté artistique et moi des enjeux économiques. »
« Nous créons des relations de partage et de confiance avec les réalisateurs. Nous avons des relations damour, et non contractuelles. »

Propos recueillis par Marie Branger, Marion Petit et Charlie Quiban.

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon