Amandine Jarnoux

Promotion 2017

Réalisatrice, pilote de drone et web consultant chez Nwes Productions.

Depuis sa sortie de CinéCréatis, Amandine Jarnoux a découvert le Vieux Continent avec Europ’raid, premier raid-aventure culturel, solidaire et sportif de 10 000 kilomètres à travers 20 pays en 23 jours, auquel elle a collaboré en tant que stagiaire réalisation.

Après un passage à « Grand Angle » à Mérignac en tant que stagiaire production, elle a fondé à Bordeaux en février 2018 « Nwes Productions », société audiovisuelle, avec Jérôme Juste.

Amandine Jarnoux
icon LinkedIn
Coeur De Chou 2
Coeur De Chou 5
Coeur De Chou 6
Coeur De Chou 7
Coeur De Chou

La passion au quotidien

Sortie des rangs de CinéCréatis en 2017, Amandine débute en tant qu’assistante de production sur des documentaires pour Arte. Assez rapidement, elle souhaite élargir son champs d’action, et se lance en freelance, notamment pour “retrouver le plaisir de la réalisation”. Associée au photographe Jérôme Jusse, elle crée sa propre société audiovisuelle, “Nwes Production”.

News Production Bordeaux
News Production

Passionnée de voyages, elle se spécialise dans la réalisation de films de destination, œuvrant pour le compte d’agences de voyage, de professionnels du tourisme ou encore d’acteurs institutionnels (Le Routard, Copains de Voyages, Europ’Raid, Mairie de Bègles, Mairie de Lacanau…).

En 2018, elle se forme au télépilotage de drones professionnels, apportant une nouvelle corde à son arc. Sa philosophie ?

Je suis du genre à m’intéresser à tout. D’ailleurs, si j’avais un conseil à donner aux étudiants, ce serait de prendre tout ce qu’il y a à prendre, même si ça sort un peu de leur champs d’action. Ca ne leur apportera que du positif !”

Côté projets, elle devrait vite rejoindre de nouvelles contrées, avec notamment des pistes en Espagne, à Prague, à Cuba et en Thaïlande. Affaire à suivre, donc !

Un sujet délicat traité avec humour

Lors de son cursus au sein de l‘école de Nantes, Amandine s’était associée à Mélanie Dupuis-Roy sur le film “Coeur de Chou”. Traiter de la maladie d’Alzheimer avec tact et délicatesse, non sans une pointe d’humour, c’était le pari du film, réalisé en 2017.

« Mélanie souhaitait dédramatiser la maladie d’Alzheimer à travers une comédie amusante et touchante », précise Amandine Jarnoux, chargée de production sur ce film, tourné durant sept jours dans la région nantaise.

Amandine a particulièrement apprécié ce tournage de film de fin d’études et l’a vécu comme une sorte d’aboutissement après trois années passées à CinéCréatis pour son cursus Concepteur-Réalisateur Audiovisuel.

« C’est certainement l’expérience la plus formatrice que nous ayons pu faire, estime l’ancienne étudiante, par ailleurs passionnée de gymnastique rythmique. C’était le point final de 3 ans d’apprentissage, le moment où tout se concrétise.

L’équipe travaille ensemble vers un même objectif : réaliser le meilleur film possible tout en s’entrainant au métier qu’on rêve de faire toute la vie. C’est une très belle manière de terminer ses études : un projet concret qui nous permet de beaucoup mieux appréhender le métier qui nous attend à la sortie. »

Coeur De Chou

Cerise sur le gâteau, « le film a été très bien accueilli. Les professionnels étaient bienveillants. Ils étaient très curieux de découvrir ce qu’on avait à proposer et à dire. Nous avons obtenu le « Prix de la mise en scène » et le « Coup de Cœur CinéCréatis » au Grand Prix Cinécréatis 2017« .

Synopsys

Laissez-vous emporter par l’histoire de « Michèle, une septuagénaire pétillante, qui se fait chiper un très beau chou par l’élégant chef étoilé Hubert Mercier. Une rencontre qu’elle n’est pas prête d’oublier. » Vous non plus d’ailleurs !

partager

Facebook iconTwitter iconLinkedIn icon